SNAPE

snpamc (devenu snape)

Depuis un demi siècle, les artistes musiciens des cultes (organistes, chanteurs, chefs de chœur, maîtres de chapelle) se sont constitués en syndicat.

Avec l'évolution du droit social, nous avons admis la nécessité pour les musiciens d'être représentés collectivement, tant auprès de ceux qui les emploient, qu'auprès des autres professions et des pouvoirs publics.

Peuvent ainsi être définis, en concertation entre les divers acteurs et de manière coordonnée :

  • les conditions de travail
  • la défense de nos droits et de nos intérêts artistiques (moraux et matériels).

Ce rôle syndical se concrétise en particulier dans la négociation des conventions collectives qui s'imposent à tous.

Défendre nos droits, défendre la profession, défendre la musique d'Église.

Ministres du culte eux aussi, rémunérés à ce titre en tant que professionnels, les musiciens souhaitent être reconnus comme les "partenaires musique" des responsables de la liturgie. A ce titre, nous revendiquons notre participation à toutes les études et toutes les concertations concernant le service divin, la musique sacrée, la place du chant, de l'orgue et de la musique en général dans les lieux du culte.

Partager cette page

Repost 0