Chômage pour activité partielle

Chômage pour activité partielle – Urgent

Urgent – Appel à mobilisation pour déclaration avant le 30 avril au plus tard de demande de prise en charge de chômage pour activité partielle auprès de nos employeurs (paroisses, diocèses, associations cultuelles)

Nous avons depuis la mise en place du confinement le 14 mars dernier démultiplié nos démarches tant à titre collectif qu’individuel pour que le plus grand nombre d’entre nous puissent bénéficier de leur(s) employeur(s) du dispositif mis en place au titre du COVID19.

Il nous a fallu un certain temps pour que nous puissions recouper les informations gouvernementales ou communiquées par nos diocèses et paroisses ou associations employeurs.

Par ailleurs, les situations personnelles que vous avez portées à notre connaissance et pour lesquelles nous vous apportons notre assistance, nous ont permis de mieux appréhender la diversité des réponses parfois surprenantes dont vous avez été destinataires par vos employeurs.

Après analyse de ces situations (rémunération au fixe + casuels, casuels uniquement, par exemple) et parce qu’à ce stade il ne nous a pas été possible d’obtenir une réponse homogène de la part des employeurs, il nous est apparu indispensable de vous demander de formuler de manière formelle à votre/vos employeurs une demande de bénéfice du chômage partiel depuis le 14 mars dernier dès lors que vous avez assuré en moyenne auprès de chacun de vos employeurs :

  • au moins 2 interventions par mois au cours des 12 derniers mois ou depuis votre recrutement,
  • ou donnant lieu à une rémunération brute mensuelle moyenne (sur les 12 derniers mois ou depuis votre recrutement) de 100€ minimum.

Nous vous demandons de bien vouloir formuler votre demande – AU PLUS VITE – par courriel à votre employeur avec copie à contact@snape.fr

En effet, votre employeur doit formuler sa demande de prise en charge auprès des autorités le 30 avril au plus tard.

Afin de faciliter votre démarche auprès de votre employeur, nous vous proposons la formulation suivante que vous nous laissons le soin de personnaliser pour l’adapter tant à votre situation personnelle qu’aux relations que vous entretenez avec le destinataire de votre message.

Bonjour,

Dans le cadre des mesures prises par le Gouvernement pour permettre la prise en charge de la réduction de mon activité salariée au sein de votre institution, je vous serais reconnaissant de bien vouloir considérer le présent message comme valant demande formelle de maintien de ma rémunération dans le cadre des mesures prises pour chômage partiel.

Je vous remercie de bien vouloir me confirmer le bénéfice de ces dispositions.

Bien cordialement,

XX
Fonctions

%d blogueurs aiment cette page :