Odile Pierre

Décès d’Odile Pierre

Odile Pierre
Odile Pierre en 1990

Odile PIERRE vient de s’éteindre paisiblement au matin du 29 février 2020 dans sa maison de TIGY (Loiret) ou elle vivait depuis plusieurs années.

Elle était née le 12 mars 1932 à Pont-Audemer en Normandie. A l’âge de sept, ans elle assista à un récital d’orgue donné par Marcel Dupré, et cette rencontre suscita en elle sa vocation de devenir organiste.
Elle fit de brillantes études d’abord au Conservatoire National de Rouen avant d’entrer dans la classe de Marcel Dupré au CNSM de Paris. Parallèlement elle s’inscrit dans les classes d’Harmonie de Maurice Duruflé, de Contrepoint et fugue de Noël Gallon et d’histoire de la musique de Norbert Dufourcq.
Ses études seront couronnées par  le 1er Prix d’orgue (première nommée à l’unanimité), le 1er Prix d’Harmonie,  le 1er Prix de fugue et la 1e Médaille d’Histoire de la musique.
Odile PIERRE aura donné 2000 concerts à travers le monde entier tout en se consacrant à la pédagogie d’abord au Conservatoire de Rouen puis au CRR de Paris ou elle enseigna l’orgue et l’improvisation.
Titulaire des grandes orgues de la Madeleine à Paris de 1969 à 1979, elle enregistrera de nombreux disques consacrés à la littérature ancienne en passant par les grandes œuvres de Bach et l’école d’orgue française du XIX et XXe siècle (Saint-Saens, Widor, Guilmant, Dupré, Duruflé et Vierne).
Compositrice, elle laissera un catalogue pour diverses formations (Editions Delatour) et quelques œuvres pour orgue (Editions Leduc).
Elle était Officier de la Légion d’ Honneur et Commandeur de l’Ordre National du Mérite.
Information fournie par Michaël Matthes
%d blogueurs aiment cette page :