Congrès

Le snape au Congrès 2018 à Nancy – Fédération CSFV

Le SNAPE était au Congrès 2018 à Nancy de la fédération “Commerce, Services, Force de vente” CSFV

Fonctionnement de la Fédération : élection de nos représentants fédéraux

Un Congrès fédéral ressemble à une Assemblée Générale de copropriété : il faut parvenir à une certaine harmonie de ses composantes, tout en prenant en compte les spécificités de chacune.

Le SNAPE y est convié car il est l’un des 43 syndicats composant cette Fédération. C’est même un des 7 syndicats nationaux quand les 36 autres membres sont des syndicats locaux : départementaux, ou inter-départementaux, dénommés Unions Départementales (UD).

C’est dans ce cadre que nos représentants ont adopté avec les autres congressistes les bilan moral et financier, puis ont procédé à l’élection des 43 conseillers fédéraux dont 15 siègent au Bureau. Chacun des 43 syndicats dispose d’un nombre de droits de vote proportionnel au nombre de cotisants à jour de cotisation.

Le « trio fédéral » pour les 4 prochaines années est ainsi composé de :

  • Patrick ERTZ, Président,
  • Raphaël GUINA, Secrétaire Général,
  • Manuel LECOMTE, Trésorier.

Point sur nos adhérents 

Des personnels d’Eglise sont à la CFTC au sein des UD, ce qui conduit à deux préoccupations :

  • du fait des nombreuses spécificités de nos métiers d’Eglise et des dispositions collectives applicables mal connues des UD, ces dernières se tournent vers le SNAPE pour conseiller ces adhérents. Nous travaillons alors pour des salariés ayant payé leur cotisation ailleurs et sans forces vives supplémentaires

  • Mais les UD ne s’informent pas toujours de ces spécificités auprès du SNAPE !

C’est pourquoi nous vous demandons de relayer cette information sur le terrain, y compris auprès des UD, pour encourager les adhésions des personnels d’Eglise au SNAPE.

Grâce à cette convergence d’énergies, le SNAPE pourra négocier dans de meilleures conditions.

Les spécificités du SNAPE au sein de l’action fédérale

Le congrès fédéral, rendez-vous quadri-annuel, a permis de débattre des orientations et des nouveaux projets, de même que de faire le point sur ses actions passées.

Nous avons été particulièrement sensibles aux actions menées par la Fédération pour favoriser notre développement : nouveau logo, formation syndicale, soutien juridique pour la négociation de branche, communication aux élections professionnelles…

Un tel forum réunissant les représentants des 43 syndicats de la Fédération est l’occasion d’échanges et de débats, cela permet de faire connaître notre secteur d’activité. Les interventions du SNAPE ont d’ailleurs souvent été remarquées, parfois à contre courant, notamment sur les thèmes du travail le dimanche ou du temps partiel qui caractérisent notre activité.

De même, la création de notre branche professionnelle d’environ 12000 salariés, à une période où de nombreuses branches sont sur la sellette, en voie de fusion ou de disparition, est particulièrement remarquable.

Il faut préciser que le SNAPE négocie pour cette branche, grâce à nos représentants qui, en majorité, n’ont pas d’heures de délégation syndicale.

Objectifs pour 2022 : prochain Congrès fédéral

La table ronde organisée autour des meilleures progressions de la Fédération en termes de nombre d’adhérents dans certains syndicats a révélé des performances qui font pâlir. C’est ce qui explique l’augmentation de la représentativité nationale de la CFTC, liée aux bons résultats de la Fédération.

En effet, pour peser dans les négociations, il faut pouvoir se compter : un bel objectif de recrutement d’adhérents s’annonce pour 2018 et jusqu’au prochain Congrès fédéral de 2022.

Ce sera aussi l’année d’autres échéances nationales.

Olivier DEKEISTER et Bruno JACQUET, représentants mandatés par le SNAPE à ce Congrès

%d blogueurs aiment cette page :