SNAPE

† Bruno COURTIEU

Notre collègue Bruno COURTIEU est décédé brutalement début janvier. Né à St Marcellin (Isère) pendant l’hiver 1943 avec une malformation des yeux, il devint entièrement aveugle vers l’âge de 10 ans, drame qui fera de lui un grand révolté, révolte qu’il conservera durant toute son existence. Cependant, il commença l’étude du violon auprès de sa grand-mère, pianiste, puis entra à l’Institut National des Jeunes Aveugles à Paris, où il ne resta pas. Il fut alors accepté à l’établissement de Clermont-Ferrand, où, sous l’impulsion de son professeur Léandre RACINE, il réussit brillamment en piano, chant, solfège……ce qui convaincra ses parents de ses capacités musicales. Il entra à l’Ecole Normale de Musique, où il étudia pendant 5 ans le piano avec Jean MICAULT. Pour des raisons de débouchés professionnels, celui-ci l’encouragea à étudier l’orgue. Sur les conseils d’André MARCHAL, il étudia alors l’harmonie avec Madame MARCHAL et l’orgue avec Xavier DUFRESSE . Il obtint sa carte professionnelle d’organiste en 1972. Il fut pendant 3 ans organiste du grand-orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale de Lisieux, puis fut engagé par le père Henri DELATOUCHE, curé de Ste Thérèse de Boulogne-Billancourt, où il tint l’orgue pendant 25 ans, jusqu’à son départ en retraite en 2003. Il jouait volontiers VIERNE, WIDOR et les contemporains. Il continuait à fréquenter sa paroisse de Boulogne. 

(Selon les renseignements aimablement fournis par Monsieur Jacques COURTIEU, son frère à Xavier Lebrun).

Partager cet article

Repost 0