SNAPE

Le chant, facteur d’unité.

Journée nationale des Commissions diocésaines de musique liturgique

Samedi 6 février 2016

La voix et le chant dans une approche psycho-acoustique

par M. Robert EXPERT, acousticien, chanteur lyrique, pédagogue

On a beau s’atteler à comprendre la voix par l’anatomie, la physiologie, la physique du son, et la pédagogie du chant, il sera vain de tâcher de démystifier totalement le pouvoir immense de la voix chantée, ou parlée.

Néanmoins on pourra, avec quelques notions acoustiques, toucher du doigt ce qui fait du chant un facteur d’unité, un vecteur de sens dont la puissance des signifiants décuple les signifiés.

Comment penser le chant dans un système social marqué aujourd’hui par la globalisation ?

par Mme Anne-Marie GREEN, sociologue des faits culturels, directrice de recherche, professeur émérite

Aujourd’hui tous les modqles culturels établis ont été transformés. Le développement des mass-médias, des réseaux sociaux, les transmissions en temps réel des événements mondiaux, engendrent de nouvelles expériences. Par conséquent, depuis une multitude de sources culturelles croisées et complexes, on rencontre et on s’approprie de nouveaux goûts, de nouvelles pratiques.

La société globale d’aujourd’hui crée donc un processus qui accél~re les échanges, interroge les identités tout en les rendant instables et provisoires. Pour savoir et comprendre si le chant est aujourd’hui facteur d’unité, il nous faut d’abord constater comment cette globalisation permet de produire une connaissance musicale plus large, plus multiple rendant impossible une approche exclusive du chant.

Pourquoi chante-t-on la liturgie ? Approche ecclésiologique et théologique

par M. Jo AKEPSIMAS, helléniste, chanteur-compositeur-arrangeur, spécialiste liturgique postconciliaire

Approches anthropologique (l'expression chantée chez les humains ; valorisation différente de la vue et de l'ouïe dans les cultures gréco-latine et juive), biblique (la place de la Bérakah - bénédiction- dans la spiritualité juive ; le sens de la louange pour l'homme biblique), théologique et liturgique (et pour les chrétiens ? "Poids sacramentel" de la musique et du chant en liturgie).

Le chant, facteur d’unité.

Partager cet article

Repost 0